J’ai un projet d’ouvrir une épicerie en milieu rural. Je voudrais savoir si j’ai obligation d’avoir un plafond coupe-feu sachant qu’il y a des habitations au-dessus. Le local a un plancher béton et il est habillé d’un plafond dalle actuellement. Dois-je prévoir des travaux de mise aux normes ? Ce local sera équipé de vitrines réfrigérées, congélateur et caisse alimentés en 220 volt.

Je crée une fromagerie/épicerie fine dans un ERP catégorie 3 Type M. Mon établissement sera contigu à une supérette et une boulangerie. j’ai une hauteur sous plafond de presque 6m. Je souhaite donc aménager une mezzanine destinée à recevoir le stock épicerie fine et les vestiaires du personnel sur une surface d’environ 40m2. Quelles sont les contraintes que j’ai à la création de cette structure (métallique) afin de respecter les normes. (conception, risque de poinçonnement du sol) Quelles sont les normes à appliquer pour le plancher de la mezzanine qui sera aussi le plafond de la boutique.

Nous avons un projet d’agrandissement d’un atelier de transformation du bois. Nous augmentons le nombre des machines et nous serons donc soumis sous le régime déclaratif ICPE 2410. Cet atelier se trouve dans un entrepôt de stockage de bois pour lequel nous sommes soumis à la rubrique 1532 D. Ma question est : doit-on un mur coupe-feu entre l’atelier (2410) et l’entrepôt (1532) ?

Je souhaiterais savoir comment se calcule la distance de 40m dans un ERT concernant les étages. En effet, dans la circulaire 95-07, j’ai lu qu’il s’agissait de la distance du poste de travail (donc de la chaise de mon bureau) jusqu’à l’escalier, alors que le code du travail laisse penser qu’il s’agit de la distance en tout point (donc de l’angle le plus éloigné de la pièce).

Dans le cadre d’un permis de construire pour réaménagement de chambres dans un hôtel existant, les services de sécurités incendie, nous demandent le cloisonnement de l’escalier. Or, après vérification de l’article P11, § 6. a), de l’arrêté du 25 juin 1980, indique que : « Dans les établissements dont le plancher bas de l’étage le plus élevé est situé à plus de 8 mètres du niveau d’accès des sapeurs-pompiers le ou les escaliers doivent être encloisonnés dans une cage coupe-feu de degré 1 heure…