Mon appartement est situé au-dessus d’un magasin en train de se rénover, le copropriétaire a arraché le bacula qui était en parfait état, sans me demander mon avis, j’ai cru traverser le plancher mais je sais qu’il a mis de la laine de bois entre les solives et des plaques d’aggloméré, qui pour moi ne protège pas contre l’incendie, que puis-je faire étant donné que le syndic ni aucuns copropriétaires n’ont de contact avec lui.

Mon ERP est classé en cat 5 (sans locaux de sommeil) M-N-L. Il est en limite de propriété, « collé » à la maison de mes voisins qui sont donc des tiers contigus. Mon bâtiment a été construit bien après leur maison. Une de leurs façades avec fenêtres domine ma toiture. Mon architecte me dit que mon plafond peut être coupe-feu sur 2 m à partir de leur façade et qu’il n’est pas nécessaire que ce soit ma toiture qui le soit, ce qui rend les travaux de mise aux normes plus simples. Je lis pourtant que le cas où la toiture d’un ERP est plus basse que la façade d’un tiers contigu avec fenêtre, la toiture de l’établissement doit être coupe-feu sur 2 m. Pouvez-vous m’éclairer ?

Dans un bâtiment d’habitation situé dans un terrain en pente avec des logements en rez-de-jardin (sous le niveau de la chaussée) et des logements situés au même niveau que celui de la chaussée et en étages, quel est le niveau du rez-de-chaussée pour déterminer la classification des bâtiments d’habitation ? Est-ce le niveau d’accès le plus bas depuis la chaussée ou est-ce le niveau le plus bas où se trouvent les logements ?