J’étudie un projet d’extension de foyer de vie pour femmes handicapées. Il s’agit d’un établissement existant classé ERP du type J de 4e catégorie. La question concerne les sols qui sont principalement en PVC. Nous souhaitons mettre une sous-couche acoustique qui a un classement au feu M 4. Est-ce que le classement en réaction au feu de cette sous-couche est correct ?

Dans ce cas, il s’agit d’une sous-couche donc d’un matériau qui sera recouvert par le PVC. Il ne sera pas en contact avec l’air… et donc pas directement touché par les effets d’un feu (fumées, flammes, chaleur). En conséquence, l’article AM 2 de l’arrêté du 25 juin 1980 modifié (le règlement de sécurité des ERP) dispose que « …/… Les produits de construction incorporés aux parois et non apparents dans les conditions de leur mise en œuvre, pris séparément, ne sont pas visés par les exigences de la présente section.…/… ». Par le terme parois, il faut aussi comprendre planchers.

Dans le cas exposé, si la sous-couche acoustique est classée en réaction au feu M4, cela est parfaitement admissible car il n’existe pas d’exigence réglementaire applicable, même pour les ERP de type J. Pour information, un isolant acoustique posé contre une paroi et visible doit respecter les mesures prévues notamment par l’article AM 8.