Je travaille comme agent de sécurité dans une usine qui produit de l’huile.
La nuit je suis seul j’ai un dispositif pour poste de travailleur isolé et un téléphone pour recevoir les alarmes incendies et je dois me rendre au SSI pour connaitre la zone puis effectuer une levée de doute.
Ma société me dit que je ne fais pas un travail de SSIAP. Comment les obliger à reconnaître mon poste où ne plus travailler sur ce poste ?

La commune exploite un gîte de groupe de 33 couchages. Depuis le 11 sept 2023 une modification dans les modalités d’alerte de secours est en vigueur par un nouveau décret. Ma question : jusqu’à présent il fallait soit 1 personne dormant sur place lors de l’occupation soit une liaison filaire chez quelqu’un. Au vu du changement du décret est-il envisageable d’avoir une liaison par portable directement chez les élus et de ne pas faire dormir un personnel sur place ? Nous avons une centrale incendie qui renvoi automatiquement sur les portables des élus à proximité (200m).  

J’ai la gestion administrative sécurité d’un ERP de type R avec annexes L, N et W, bâtiment à 6 étages de 2ème catégorie (effectif maximal autorisé 1177 personnes ) R : 438 pers (étages 3, 4, 5 et 6) / L : auditorium 126 pers – 1 étage et rdc 300 pers / W : 54 pers 2ème étage / N :197 pers RDC / code du travail : 22 pers. Il existe un SSI de catégorie A. Quel est le service de surveillance à prévoir ? 

Je suis directeur technique pour une communauté de communes. Une saison culturelle est programmée dans les salles polyvalentes du territoire (les communes sont propriétaires ou gestionnaires de ces salles). Ces salles varient en capacité d’accueil du public de 150 à 500 personnes. À priori, ces salles des fêtes sont des ERP de type L de catégories 3 et 4 sans espace scénique intégré ou adossé. Les spectacles qui y seront produits sont des pièces de théâtre, des représentations de cirque ou des concerts. La présence d’un ou plusieurs SSIAP est-elle obligatoire pendant la présence du public ? Si oui quel niveau de SSIAP est-il nécessaire (SSIAP1, SSIAP 2 ou SSIAP 3). 

J’ai été employé comme concierge d’un IGH de 20 étages à Toulouse. Mon contrat ne parle en rien de sécurité incendie malgré la présence d’un SSI. Au bout de 2 ans on m’a fait passer le SSIAP1 sans aucune raison valable et en me disant cela ne change rien au contrat et à votre travail. Alors pourquoi m’avoir fait passer ce diplôme vu que pour la nuit il y a une entreprise de sécurité… Par ailleurs la commission de sécurité est venue et ma posé des questions sur le SSI, pourquoi ? Je ne suis pas en charge de la sécurité…. Je ne comprends pas.