J’habite un immeuble de 4 étages. Dans les communs, il n’y a pas de fenêtres, donc en cas de coupure de courant impossible de descendre, car c’est le noir total. Je n’imagine même pas le jour ou descendant les escaliers, coupure de courant  » risque d’accident ». Le constructeur n’est-il pas dans l’obligation de mettre des plots de sécurité qui prennent le relai en cas de panne de courant.

Sauriez-vous me renseigner sur la réglementation en matière de sécurité incendie de laquelle relève une Résidence Services Seniors (structure privée a priori non régie par le Code de l’action sociale et des familles, dont voici une brève description officielle https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/changer-de-logement/vivre-dans-une-residence-avec-services-pour-seniors/les-residences-services-pour-qui) ?

J’ai emménagé récemment dans un immeuble neuf. L’immeuble est mal aéré : 5 logements par étage. Il y a un couloir à chaque étage, mais il n’y a pas d’air qui circule librement. Si on veut renouveler l’air ambiant, on doit ouvrir la porte coupe-feu, correspond à son étage. De mon côté, je voudrais savoir s’il est possible d’ouvrir cette fameuse porte, par un cale-porte, durant 10 minutes (crise sanitaire) environ … ???

Pour un immeuble de logement de 12 étages, avec deux appartements par étage est-ce possible d’ouvrir les portes des logements directement sur l’escalier (son palier). Les murs et les portes entre le palier et les logements sont coupe-feu 2h et l’escalier est désenfumé mais il n’y a pas de couloir entre la porte du logement et celle de l’escalier. Autrement dit, est-ce possible de faire des appartements qui donnent directement sur le palier de l’escalier avec comme seule frontière la porte de l’appartement.