J’habite un immeuble collectif construit en 1982, ayant un parking sous le rez de chaussée. Ce parking (plus de 100 m²) est constitué de garages privés fermés appartenant aux résidents ou non. L’accès à ces garages se fait soit par une porte automatique SANS portillon, soit par une porte venant d’un escalier descendant du rez de chaussée. Il n’y a pas d’autres accès.

Ma mère est en résidence de tourisme. Dans la nuit de samedi à dimanche, elle m’a appelée car elle ne se sentait pas bien du tout (douleur à la poitrine supposant une crise cardiaque. Elle m’informe qu’il y a un gardien à la chambre 5 mais qu’elle est incapable de se lever. J’ai appelé immédiatement les pompiers et me suis rendue sur place. Le gardien à qui nous avons expliqué la situation me répond qu’il ne peut rien faire car il n’a pas les clés pour rentrer. Les pompiers arrivent dans la minute après et au vu de la réponse du gardien entreprennent de forcer la porte à coups de pieds. Rien n’y fait, ils utilisent alors une hache pour forcer la porte qui finit par s’ouvrir. Pendant ce temps, mon compagnon a appelé la gérante qui lui a dit qu’elle appelait sa mère qui allait venir dans 10 mn pour ouvrir. Il était hors de question d’attendre 10 mn pour une situation d’urgence vitale. Ma question est : dans ce genre d’établissement « Résidence de tourisme ou autre hébergement de courte durée », la direction doit-elle posséder un double des clés des chambres pour les situations d’urgence ? La mère de la gérante dit que c’est aux clients de faire des doubles de clés. Merci de votre retour.

Un établissement existant actuellement classé en habitation collective Foyer-Logement hébergeant des personnes Handicapées (le nombre de places d’hébergement étant au moins supérieur à 6 places voir supérieur à 20 places) doit-il être reclassé en ERP de type J (et donc être mis en conformité avec la réglementation ERP 2ème groupe ou 1er groupe en fonction de l’effectif accueilli) ou bien peut-il conserver son classement Habitation-Foyer logement ?