J’ai besoin d’une précision concernant la notion de cul de sac dans les ERP de 5ème catégorie. L’article PE 11-3 est clair sur la distance de 10m mais j’ai tout de même un doute sur le cas suivant : ERP en R+1, avec un plancher haut à moins de 8m et un effectif de 23 à l’étage, de 49 cumulé le rez-de-chaussée, un escalier de 90cm, un seul dégagement de 180cm donnant sur l’extérieur au rdc. Ma question est la suivante : est-ce qu’on peut parler de cul de sac à l’étage, mais aussi au rdc, lorsqu’un seul dégagement est exigible puisque l’effectif total est inférieur à 50 ? Si oui est-ce qu’un escalier accessoire de 70cm est suffisant ?

J’exerce dans un lycée ERP de 1ère catégorie. Ce lycée a plus de 200 ans. Il est ancien donc et nous avons de nombreux tableaux électriques basse tension qui sont placés à 3 mètres de hauteur. Nous souhaitons les descendre à 1.80m et les protéger par un coffrage muni d’une porte avec clef pour en interdire l’accès au public. Or notre ouvrier électricien au lycée affirme que la réglementation interdit de déplacer un tableau électrique et que dans un ERP la hauteur réglementaire est de 3 mètres. L’accès à ces tableaux est difficile car il faut une échelle voire un échafaudage. Je vous remercie pour votre réponse car le bon sens voudrait que ces tableaux doivent être accessibles et ne pas mettre les intervenants en danger au vu de la hauteur d’intervention.