Un exploitant d’un ERP de 5éme catégorie avec des activés de type L comparable à une « maison de quartier » a le choix du matériel d’alarme (type 4) mais devra s’assurer de son efficacité (cf. Pe27§2d), il peut s’agir d’un sifflet corne sirène etc., voire de blocs autonome d’alarme à condition que : – l’alarme est donnée par bâtiment si l’établissement compte plusieurs ; – Il ne doit pas être confondu avec d’autre signal et doit être audible en tout point de l’établissement pendant le temps de l’évacuation ; – Que ce signal est connu de tous – Qu’il soit maintenu en bon état de fonctionnement. C’est ce dernier point qui m’interroge, comment procéder et justifier que ce système est en bon état de fonctionnement… L’équipement d’alarme fait partie intégrante des moyens de secours… Le PE4§2, en cours d’exploitation, l’exploitant doit procéder, ou faire procéder, par des techniciens compétents, aux opérations d’entretien et de vérification des installations et des équipements techniques de son établissement (chauffage, éclairage, installations électriques, appareils de cuisson, circuits d’extraction de l’air vicié, des buées et des graisses des grandes cuisines, des offices de remise en température et des îlots, ascenseurs, moyens de secours, etc.). L’équipement d’alarme fait partie intégrante des moyens de secours… Ma question : Pour les ERP 5ème cat, la vérification de l’équipement d’alarme doit-elle être assurée systématiquement par un technicien compétent ? contrôle annuel ? définition du technicien compétent : extérieur à l’établissement obligatoirement ou peut être réalisé par un personnel de l’établissement ? Les essais réguliers et le maintien en bon état son alors suffisants ? 

Le meilleur moyen de s’assurer du bon fonctionnement d’un équipement d’alarme consiste à le mettre en œuvre. Sa maintenance doit permettre d’assurer son bon fonctionnement.  

Le blog rappelle à nouveau que la compétence d’un technicien dit « compétent » est celle reconnue par l’exploitant sous sa responsabilité.   

Le lecteur est informé que la réponse donnée ci-dessus l’est uniquement à titre consultatif.